I-Définitions 3-Les connexions

Aller en bas

I-Définitions 3-Les connexions

Message par Admin le Jeu 1 Sep - 0:40

J'en ai évoqué plusieurs jusqu'à présent, mais sans en parler précisément. On va corriger ça.


a)RTC

La bonne vieille ligne 56k (il y a plus lent mais bon, ce n'est pas
un cours d'histoire), elle nécessite de composer un numéro de téléphone,
à destination d'un serveur. Il faut un identifiant de connexion et un
mot de passe. Le débit théorique est de l'ordre de 15ko/sec (95 sec pour
remplir une disquette) et de 10ko/sec dans la pratique (140sec). Il
faut un modem compatible et raccorder le modem à son PC.

De plus ça bloque une ligne téléphonique et ce n'est pas donné financièrement.

Avec un tel débit, on évite le partage de connexion (mais ça se
fait). Ce mode de connexion a presque totalement été délaissé depuis
2000 mais on peu encore en avoir besoin, surtout pour les personnes qui
habitent dans des zones qui ne sont pas techniquement (qui a dit
commercialement ?) intéressantes pour les opérateurs.


b)ADSL, ADSL2, ADSL 2+, ReADSL...

Qu'il est beau mon 20mega, mangez de mon 8mega, profitez de la TV HD multicanal gratuitement...

C'est beau la publicité, mais les petits caractères c'est tellement plus instructif.

L'ADSL est une technologie (Française) qui permet en jouant sur la
longueur d'onde de mêler des signaux numériques à un signal analogique
(le téléphone normal) dans une ligne téléphonique standard (la paire de
cuivre).

Plus besoin de bloquer le téléphone de la maison pour relever son courrier électronique.

Mais ce mode de connexion est très gourmand en puissance de signal,
donc très sensible à la qualité du câblage (entre chez vous et votre
centre téléphonique) et à la distance.

Dans les faits, seuls ceux habitant dans les grands agglomérations
ou près des commutateurs des opérateurs (les DSLAM) disposent de débits
supérieurs à 8mega (en moyenne je crois qu'en France on a du 3mega, à
vérifier), donc ciao la TV sur Internet.

Pour séparer le signal téléphonique du signal numérique, il faut
mettre un filtre sur chaque prise utilisée par un téléphone (ou un fax,
minitel...) et disposer d'un modem ADSL.


c)Câble

Même principe que l'ADSL, mais au lieu d'être mélangé à un signal
analogique, le signal numérique se partage le tuyau avec un autre signal
numérique (celui de la TV).

Encore une fois, toute la France n'est pas couverte, loin de là.

Par contre comme les installations sont prévues pour faire passer un
fort signal numérique, les débits sont presque toujours ceux annoncés.
Mais, du fait de la hausse des offres en termes de débits, de la
multiplication des chaines et de l'absence d'investissements dans les
tuyaux, le câble va souffrir d'une problème de saturation à plus ou
moins court terme.


d)Wifi public et radio

Dans certaines villes, les internautes utilisent des installations
sans fil mises en place le plus souvent par des associations locales ou
la municipalité, ces cas sont particuliers et n'étant pas au fait de la
chose je m'abstiendrai d'en parler. On peut citer les investissements
faits à Paris et dans quelques grandes agglomérations.

Signalons tout de même les projets autour du WiMAX (déjà dépassé technologiquement).


e)La fibre optique

Les 3 grand FAI français ont commencé à déployer des réseaux de fibre optique allant jusqu'aux domiciles de leurs abonnés.

Encore une fois, cette offre est réservée à une très petite minorité
de privilégiés de quelques villes (voir de quelques arrondissements).
Autant dire que c'est de l'expérimentation, n'espérez pas avoir une
fibre chez vous avant très longtemps (plusieurs années dans le meilleur
des cas).

Je trouve personnellement que tout le battage médiatique fait autour de ces offres est un mensonge pur et simple.

Néanmoins, cette technologie, couramment utilisée en entreprise, a un très fort potentiel.


f)Edge, 3G, ...

De plus en plus de téléphone portables sont compatibles avec ces
normes. Cela permet de "surfer" de n'importe où (si on en crois les
publicités).

En théorie, les débits sont alléchants, en pratique comme les
opérateurs de téléphonie mobile ne peuvent pas mettre des antennes
partout, les débits sont très aléatoires et le volume de données est
très limité (500mo par mois en général).

A titre d'information, les réseaux 3G &co sont des LAN, pour
sortir sur internet vous passez par des serveurs (des proxy) de votre
opérateur avant d'aller sur Internet.


g)Satellite & co

D'autres moyens existent pour surfer, mais ils sont souvent
prohibitifs et nécessitent des installations lourdes (satellite,
isdn...).
avatar
Admin
Admin

Messages : 135
Date d'inscription : 21/10/2010

http://depannage-pc.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum